Prestations interministérielles (à gestion ministérielle ou nationale)

PIM taux 2022 Prestations interministérielles d’action sociale 2022 Taux applicables à compter du 1er janvier 2022 - Géré uniquement par les ministères d'appartenance aux prestations interministérielles d’action sociale à réglementation commune : Renseignez-vous auprès de votre correspondant ministériel d'action sociale. RESTAURATION Prestation repas 1,29 €   AIDE A LA FAMILLE Allocation aux parents séjournant en maison de repos avec leur enfant 23,95 €   SUBVENTIONS POUR SÉJOURS D'ENFANTS En colonies de vacances  - enfants de moins de 13 ans 7,69 € - enfants de 13 à 18 ans 11,63 € En centres de loisirs sans hébergement  - journée complète 5,55 €  - demi-journée 2,80 €   En maisons familiales de vacances et gîtes  - séjours en pension complète 8,09 €  - autre formule 7,69 € Séjours ... Aide à l'installation Aide à l'installation des personnels  Installez-vous en toute sérénité avec l’aide à l’installation des personnels (AIP)   L’action sociale interministérielle propose une aide financière pour accompagner l’installation des nouveaux arrivants au sein de la fonction publique d’État ou des agents nommés dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville (AIP-Ville).   Comment ça marche ?   Les montants de l’aide varient en fonction de la situation du demandeur : Un maximum de 1 500 € pour les agents résidant en zone « ALUR » ou pour l’AIP-Ville Un maximum de 700 € dans tous les autres cas. Le montant de l’aide versée ne peut être supérieur au montant des dépenses engagées.   Qui peut ... Aide à la mobilité Indemnité pour frais de changement de résidence (ICR) Ces éléments vous sont donnés à titre d'information. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre service des ressources humaines ou d'action sociale pour plus de détails.   Décret n° 2006-475 du 24 avril 2006 Décret n° 90-437 du 28 mai 1990 modifié Arrêté du 26 novembre 2001 Les fonctionnaires et agents contractuels peuvent bénéficier de la prise en charge des ICR au titre de certains changements de résidence administrative entraînant un transfert de domicile personnel ou familial. L'agent susceptible de bénéficier des ICR peut prétendre : 1. au remboursement des frais de transport des personnes entre la résidence administratifs (ou le domicile) antérieure et la nouvelle ... Aide à la mobilité Indemnité de départ volontaire Décret n° 2008-368 du 17 avril 2008 instituant une indemnité de départ volontaire L'indemnité de départ volontaire peut être attribuée aux agents concernés par une opération de restructuration, dans les conditions fixées par arrêté au niveau de chaque administration. Elle peut également être attribuée, hors opération de restructuration, à tout agent quittant définitivement la fonction publique afin de créer sa propre entreprise ou de reprendre une entreprise. Elle peut enfin être attribuée à tout agent qui souhaite quitter l'administration pour mener à bien un projet personnel sous réserve que sa démission soit acceptée par l'administration. Le bénéficiaire ne doit pas être à moins de ... Aide à la mobilité Complément indemnitaire à l'occasion d'opérations de restructuration Décret n° 2008-367 du 17 avril 2008 instituant un complément indemnitaire en faveur de certains fonctionnaires de l'État à l'occasion d'opérations de restructuration Les fonctionnaires qui, à l'occasion d'opérations de restructuration, réintègrent leur corps à l'issue de l'occupation d'emplois à la décision du Gouvernement ou d'emplois à responsabilités particulières en administration centrale, en service déconcentré ou dans un établissement public relevant de statuts d'emploi, perçoivent en général une moindre rémunération. Sans pour autant instituer une garantie automatique ou complète, un mécanisme de complément indemnitaire permet à l'administration de compenser l'écart de rémunération dans ce type de situations. Le montant du complément indemnitaire est ... Aide à la mobilité Prime de restructuration de service Décret n° 2008-366 du 17 avril 2008 instituant une prime de restructuration de service et une allocation d'aide à la mobilité du conjoint Arrêté du 17 avril 2008 fixant les montants de la prime de restructuration de service et de l'allocation d'aide à la mobilité du conjoint instituées par le décret n° 2008-366 du 17 avril 2008 La prime de restructuration de service a vocation à accompagner les mutations et/ou les délocalisations de services consécutives à une opération de restructuration. Elle peut être versée aux agents titulaires et non titulaires en CDI ainsi qu'aux magistrats mutés ou déplacés dans le cadre d'une ... Aide à la mobilité Indemnité temporaire de mobilité Décret n° 2008-369 du 17 avril 2008 portant création d'une indemnité temporaire de mobilité Arrêté du 17 avril 2008 fixant le montant maximal de l'indemnité temporaire de mobilité instituée par le décret n° 2008-369 du 17 avril 2008 La création d'une indemnité temporaire de mobilité s'adresse aux agents titulaires et non titulaires de l'État dont la compétence est recherchée et qui acceptent une mobilité fonctionnelle ou géographique temporaire d'au minimum trois ans. Son champ d'application cumulé avec celui de la prime de restructuration permet de couvrir l'ensemble des situations visées par les dispositifs existants (indemnité exceptionnelle de mutation et indemnité spéciale de décentralisation) ... Aide au maintien à domicile L’aide au maintien à domicile Une aide pour accompagner l’autonomie des agents de la fonction publique d’Etat à la retraite     L’Etat s’engage dans la prévention de la perte d’autonomie de ses agents retraités (fonctionnaires civils, ouvriers de l’Etat ou ayant-droits titulaires d’une pension de réversion) en proposant une Aide au maintien à domicile (AMD) :   L’Etat propose un programme personnalisé, adapté à l’état de santé et aux besoins de l’agent,  et prend en charge une partie des frais de service à la personne dans le but d’accompagner l’autonomie à domicile et de réduire le risque de dépendance.   Quelles sont les prestations prises en charge ?   Plusieurs services ... Chèque vacances Chèques Vacances Avec les Chèques-vacances, l’État aide ses agents à financer activités de loisirs, hébergements et transports. Un coup de pouce qui ne fait pas de mal !     Comment ça marche ?   Les chèques vacances reposent sur un principe d’épargne.   Vous épargnez chaque mois pendant minimum 4 mois et maximum 12 mois. Selon vos ressources, l’État abonde entre 10 à 35% du montant épargné.   Cette bonification est de 35% si vous êtes éligible et que vous avez moins de 30 ans !   Préparez vos vacances dès la rentrée !   Bon à savoir : en commençant à épargner dès votre retour de vacances, vous pourrez cumuler au moins 10 ...