Séjours en colonies de vacances

Préalablement, le CGCV mesure l'immense lassitude des parents et des enfants suite aux dernières mesures annoncées par le président de la République, en réponse à l'urgence sanitaire. Nous en connaissons l'impact auprès des familles, des jeunes (étudiants, lycéens) et des enfants. La priorité du CGCV est double : vous exprimer toute sa solidarité et mobiliser ses équipes afin de vous accompagner au mieux dans la préparation des séjours d'été 2021. Vous pouvez compter sur les personnels du siège, qui "performeront" comme la saison passée afin de réussir l'Eté 2021, et ce malgré un mode de travail toujours très dégradé. Au CGCV, nous sommes certains, qu'il y aura des jours meilleurs! Alors préparons l'avenir estival avec de bonnes nouvelles.

Suite à des questions bien légitimes de certaines familles, nous revenons vers vous avec de nouveaux éléments relatifs à l'organisation des colos d'Eté du CGCV au travers d'une FAQ.

Cette FAQ précise notamment :
- les conditions sanitaires,
- les aménagements opérés sur certains séjours,
- le plan de transports,
- les activités en général, et nautiques en particulier.

1. Conditions sanitaires

Il y aura bien entendu un protocole sanitaire applicable aux colos, régulièrement actualisé et que le CGCV renforcera notamment en matière de nettoyage et d'aération des locaux. Tout comme l'été dernier, un référent Covid sera désigné parmi l'équipe de direction. Celui-ci veillera à ce que le groupe respecte les préconisations du dernier protocole en vigueur, tout en s'assurant que chaque enfant/jeune profite de son séjour et de ses vacances. Pour l'instant, le port du masque ("grand public filtration supérieure à 90%") est obligatoire pour tous les mineurs âgés de six ans et plus, ainsi que pour l'ensemble des encadrants. Ce sont aux familles de fournir les masques et à l'employeur CGCV de munir ses personnels de ces équipements. Le port du masque n'est pas obligatoire pour ces deux populations aux moments où il devient incompatible avec l'activité menée (repas, pratiques sportives, jeux de plein air, etc...). Lors de ces dernières situations, il convient de veiller tout particulièrement au respect des règles de distanciation physique. Nous privilégierons des repas en extérieur, servis à table et avec un aménagement des tables. Il conviendra de respecter les gestes barrières "3 M" (port du Masque, lavage régulier des Mains, distanciation d'un à deux Mètres). Le CGCV devra respecter les règles de contact-tracing. Nous ignorons à ce jour si des tests PCR seront obligatoires pour l'accès à certaines destinations (DOM - Corse).  Dispositif propre au CGCV et intitulé "Eco-pack et Corona'Secur" : les enfants seront munis d'une serviette de table en tissu, d'une gourde, d'un gobelet éco-cup, de masques et de gel hydroalcoolique. Le CGCV vient d'établir une attestation à l'intention de ses personnels d'encadrement afin d'appuyer leur démarche d'accès plus rapide à la vaccination (à l'instar de ce qui va être initié pour la communauté enseignante ou non enseignante). Le CGCV recommande à ses personnels de se faire vacciner avant l'été.

2. Aménagements de séjours

Depuis le début des inscriptions (janvier), le CGCV a effectué les aménagements suivants :
- Valras-Plage (Hérault) : suite à la fermeture de cette structure pour des motifs techniques (études et travaux), tous les enfants qui y étaient inscrits ont été transférés selon leurs catégories d'âge sur les séjours suivants : Sausset les Pins (Bouches du Rhône) - Le Pradet (Var) et La Grande Motte (Hérault). Nous avons maintenu des séjours de qualité au bord de la Méditerranée pour tous.
- Le Pradet - Château de la Voulte (Var), occupé par le CGCV depuis deux décennies et dont le propriétaire est âgé et souffrant, a été avantageusement remplacé par Le Pradet - Mas de l'Artaude (Var), structure avec vue sur la grande bleue et au cœur du Parc national de Port-Cros (site magnifique).
- Algajola (Haute Corse) : renforcement du nombre de places au sein de ce camping situé au bord de la Méditerranée.
- Talasani Costa Verde (Haute Corse) : compte-tenu du très très grand nombre de réservations pour l'île de Beauté, le CGCV a ouvert un autre séjour sur la côte orientale et la grande bleue.
- Cap Brun (Var) : devant le succès rencontré par ce séjour spécialisé "Plongée/Kitesurf", le CGCV a renforcé le nombre de jeunes accueillis. Là aussi, il s'agit d'un site magnifique ayant un accès privatif à la mer Méditerranée.
- Les séjours à double étape Gorges du Tarn/Valras et Les Angles/La Grande Motte devraient avoir pour lieu balnéaire Marseillan-Plage, entre mer et étang de Thau ou La Grande Motte en juillet. En août, ils seront tous les deux relocalisés à La Grande Motte, dans un camping en pension complète.
- Les séjours DOM ou ultra-marins ont été reconnus par une équipe du CGCV et offriront des étapes vraiment insolites, hors des sentiers battus et permettant des échanges avec les populations locales (un petit faible pour la Réunion et la Guyane). Compte-tenu de leur
succès, nous en avons créé 20 au total. Nous n'oublions pas le camp chantier jeunes à Mayotte, où les actions solidaires, éducatives, sanitaires et citoyennes pourront s'exprimer avantageusement.
Tous ces aménagements ont pu être effectués grâce au professionnalisme du CGCV, à sa reconnaissance au sein du milieu de l'éducation populaire et à son appartenance à l'économie sociale et solidaire. Le CGCV enregistre à ce jour 2 350 inscriptions à ses séjours.

Pour l'encadrement de ses séjours et au titre de la solidarité, le CGCV a décidé de privilégier le recrutement d'étudiants et de professionnels à statut précaire (assistants d'éducation, demandeurs d'emploi du secteur de l'animation, etc...) et de renforcer ses équipes pour l'accueil des 5/10 ans (+ 1 animateur stagiaire au statut étudiant).

3. Plan de transports

En été 2021, le CGCV va expérimenter un nouveau schéma des transports rayonnant autour de deux plateformes de rassemblement : Montpellier - gare Saint-Roch (séjours situés au sud) et Paris - stade Charléty - encore sous réserve (séjours situés au nord de la Loire et dans les DOM). Ce plan garantit mieux le respect du rythme de chaque enfant et permet de limiter le nombre de personnes sur un site (moins de brassage de populations). Ainsi, il y aura deux TGV/Trains au départ des capitales régionales (Besançon - Bordeaux - Caen - Dijon - Lille - Lorraine TGV - Lyon - Marseille - Montpellier - Nantes -  Orléans - Paris - Poitiers - Rennes - Rouen - Tours - Strasbourg et leurs dessertes) afin de rejoindre distinctement Montpellier et Paris (nos demandes de réservations sont actuellement gérées par la SNCF avec la recherche de trains dans une amplitude d'horaire d'une à deux heures au départ, comme à l'arrivée). Nous espérons ne pas subir de restrictions de trains. Des autocars grands tourisme seront affrétés pour les transferts suivants : Chambéry/Lyon - Clermont - Ferrand/Lyon - Quimper/Vannes/Rennes.

4. Activités

Il n'y a aucune raison de craindre la suppression de certaines activités de plein air, bien au contraire puisque leur pratique est encouragée par les autorités de tutelle. S'agissant des activités nautiques, votre enfant doit-être muni d'une attestation d'aisance aquatique délivrée par les autorités de l'Education nationale dans le cadre scolaire (attestation "savoir-nager") ou par un maître-nageur sauveteur d'une piscine. Ce document, dont la validité n'est pas limitée dans le temps, attestera de l'aptitude du pratiquant à effectuer un saut dans l'eau, réaliser une flottaison sur le dos pendant 5 secondes, réaliser une sustentation verticale pendant 5 secondes, nager sur le ventre pendant 20 mètres et franchir une ligne d'eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant. Ce test peut être réalisé avec une brassière de sécurité (il n'y a donc pas d'obligation de savoir nager - lors des activités nautiques, les mineurs sont munis de gilets). Compte-tenu de la fermeture actuelle des piscines, ce document peut-être produit plus tard (juin).

Pour l'été 2021, le CGCV y croit fermement, vous apporte quelques bonnes nouvelles et un peu d'oxygène !